En complicité créative avec le Centre Daily-Bul & C°, la Grande Droguerie Poétique s’enracinant dans la Pensée Bul, crée le Mi en rassemblant des créations polymorphes (objets et produits imaginaires, communication publicitaire détournée, poésies mises en situation, aphorismes, livrets, installations, musée virtuel et réel…)  avec la participation des associations et de la population Louvièroise que le Président Directeur Généreux rencontrera à sa façon et autant que possible, lors de conférences pots éthiques, interventions dans la rue grâce au Laboratoire Mobile, commandos poétiques dans les classes, lieux de culture ou autres plus incongrus. Il s’agit à la fois pour le Résident (Directeur Généreux) de poursuivre ses créations personnelles (production et installation de flacons métaphoriques entre autres, inspirés par les lieux, les humains et une culture vivifiante du surréalisme libertaire distillé à La Louvière) et d’entraîner par des ateliers créatifs singuliers, tous les participants à révéler et créer leurs propres utopies susceptibles de transformer le réel, voire même de le créer.

Le Musée Imaginaire bénéficie aussi de l’apport créatif de Lionel Maes, artiste numérique, qui créera le site du Musée Imaginaire virtuel permettant de mettre en valeur l’ensemble de l’aventure créative et ses résultats. Il s’agit d’un journal de bord et d’une galerie présentant les différentes créations des ateliers organisés lors de la résidence. De plus et ce n’est pas le moindre, en cohérence avec la démarche de l’artiste et grâce à l’apport technologique, le projet d’un Fabricateur d’aphorismes est lancé. Cette machine interactive permettra la création automatique et aléatoire d’aphorismes, rejoignant l’écriture automatique des surréalistes, d’Achille Chavée ou des aphorismes mis en bouteilles par le Président Directeur Généreux. Le dispositif sera voulu spectaculaire et sera placé dans des lieux publics.

La Manufacture de la Grande Droguerie Poétique et le Centre Daily-Bul & C° qui bénéficie de l’énergie bienveillante de Didier Caille et de l’efficacité joyeuse d’Aurélie Willems, sollicitent la collaboration active des artistes pris en charge par Hainaut Culture : Linda Vaccarello (comédienne) et Nadège Herrygers (cinéma d’animation). Les circonstances tout à fait exceptionnelles que nous traversons, causées par la pandémie qui immobilise les actions culturelles et la vie en général, nous entrainent à une souplesse créative qui font évoluer ce projet vers la communication visuelle : internet, films en collaboration avec Antenne Centre, affichages dans les rues etc.

Le Mi étant plein de ressource et même opiniâtre, il prépare ses prochaines rencontres avec le public en distillant des Doses de Résistance Créative et de Gel Hydropoétique.

Manifeste du Mi

1. Le Mi est un musée imaginaire. Sans mur, il propose ses portes ouvertes.

2. Le Mi existe à force d’être imaginé tout comme la Manufacture de la Grande Droguerie Poétique est devenue réelle en créant ses produits imaginaires.

3. Le Mi rassemble les complicités créatives et s’incarne pour un temps grâce à la rencontre du Centre Daily-Bul & C° avec la Manufacture de la Grande Droguerie Poétique. Et vice versa.

4. Le Mi s’enracine voluptueusement dans le surréalisme libertaire belge, les beaux restes de Dada, la pensée Bul, la Pataphysique et les activités croquignolettes et Pots Ethiques du Président Directeur Généreux de la Manufacture, entre autres choses.

5. Le Mi n’a pas peur des mots.

6. Le Mi n’est jamais sage, tout comme les images.

7. Le Mi aime les gens et poursuit la lutte avec classe.

8. Le Mi est un organisme vivant, libre, en mutation permanente.

9 Le Mi rassemble les bonnes volontés créatives conscientes d’être en vie et sachant que cela ne va pas durer.

10. Le Mi est au centre de tout à commencer par la ville de La Louvière, en Belgique, mais le Mi se décale infiniment selon la logique de la spirale.

11. Le Mi ne fait pas les choses à moitié.

12. Le Mi n’a aucune frontière.

13. Le Mi est un remède à la morosité.

14. Le Mi est un jeu extrêmement sérieux.

15. Le Mi est essentiel et propose un futur pour la culture.

16. Le Mi est capable de tout en collectionnant les petits riens

et ce n'est qu'un début